Une nouvelle animatrice AGROBIO 19

Camille Coste est heureuse de rejoindre AGROBIO 19, comme animatrice technique depuis le 02 novembre 2020. Elle remplace Margaux, qui est partie pour de nouvelles aventures dans sa propre installation.

Pour rappel, AGROBIO19 est une association qui mène des actions pour promouvoir et développer l’AB en Corrèze. Elle regroupe des adhérents, qui sont des agriculteurs en AB ou intéressés par la bio, des porteurs de projets, des artisans, commerçants concerné par l’AB mais aussi des consommateurs, des amis de la bio. Vous aussi pouvez adhérer !

Camille gérera la vie association et les événements qui en découlent : foires bio, formations, réunions collectives d’échange, diffuse des informations sur l’Agriculture biologique… Elle accompagnera également tous les agriculteurs et porteurs de projets qui souhaitent se convertir à la bio. N’hésitez pas à la contacter.

AGROBIO19 redémarre donc pleinement son activité !
 

Un nouveau conseiller pour travailler avec les collectivités locales

Après 6 ans d’expériences comme consultant au service des politiques agricoles, Romain a rejoint Bio Nouvelle-Aquitaine le 14 septembre dernier au poste de Conseiller territoires. Sur la Corrèze et la Haute-Vienne, il sera chargé de faire le lien entre notre réseau et les collectivités locales.

L’ambition est double :

  • placer l’agriculture bio le plus en amont dans les stratégies agricoles locales, afin de faire changer les mentalités et de nouer des partenariats stratégiques
  • apporter des solutions concrètes face aux enjeux locaux : projets alimentaires territoriaux, protection de la ressource en eau

Si vous avez connaissance de projets publics dans lesquels la bio pourrait trouver sa place, ou si vous voulez vous impliquer sur ce type de démarches, vous pouvez joindre Romain au 07 77 72 01 43 / r.baduel87-19@bionouvelleaquitaine.com

Journée d’échanges sur la création d’un verger bio – 26/05 Neuvic

Bandeau logo

Agrobio19 et Gabrielle vous invitent le mardi 26 mai au Vergers de Raulhac, pour une journée autour de la création de leur verger.

Retour d’expérience de Gabrielle et Gérard sur leur installation et la mise en place de leur verger à 620m d’altitude en agroforesterie.

Au programme :

– visite des vergers : petits fruits (2 500 pieds) et de 500 pommiers haute tige en agroforesterie.
– les étapes pour implanter son verger: emplacement, variété, budget…
– entretiens et soins des arbres: les points clés tout au long de l’année. Mise en pratique en fonction des besoins du moment.

Journée ouverte à tous dans la limite de 10 personnes. RDV à 9h30, repas du midi tiré du sac. Fin de journée prévue vers 16h30.


Informations sanitaires
Conformément à la décision présidentielle et en conformité avec le protocole national du 5 mai 2020, Bio Nouvelle-Aquitaine met en place les mesures nécessaires pour assurer la protection des participants et des personnels :
Pour des impératifs d’accueil respectant le protocole sanitaire, l’accès sera réservé aux personnes préalablement inscrites. Selon le nombre d’inscrits, plusieurs groupes pourront se succéder dans la journée, chacun accueillera 10 personnes maximum, hôte et intervenant compris. Merci donc de respecter scrupuleusement les horaires de convocation et de fin de séance, afin d’éviter le dépassement du nombre de personnes présentes en même temps sur le site. Nous sommes obligés de renoncer au traditionnel accueil café ou pot de bienvenue, ainsi qu’aux repas ou buffets collectifs, nous sommes sûrs que vous le comprendrez. L’accès au site de la rencontre sera conçu pour respecter les gestes barrières et l’organisation des flux. Nous invitons les participants à se munir de leur propre matériel de prise de note et de protection (masque, stylo, désinfectant..). Dès votre inscription, vous recevrez par mail les supports à imprimer par vos soins, sinon nous les enverrons à votre adresse à la suite de la rencontre. Un point à l’accueil sera équipé de solution désinfectante virucide et de quelques masques de dépannage, veuillez nous prévenir en amont si vous n’avez pas de masque.
Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Infos pratiques
Adresse: Raulhac – 19160 NEUVIC

Inscriptions 06 41 34 75 05


Le GIEE CAPFLOR malgré tout !

Le confinement imposé pour cette transition que nous vivons n’est pas un frein à la poursuite du projet Capflor en Charente-Limousine. Les semences de prairies ont été livrées comme prévu sur une ferme centrale dans le Lot puis récupéré par mes soins et enfin livrées en sud Charente. Ainsi dès que la météo le permettra ce sera 7ha de prairies à flore variées qui seront mis en place  par deux membres du GIEE les autres préférant les semis de fin d’été.

Les compositions et dosage de chaque espèce ont été élaborées par Vladimir Goutiers de l’INRAE de Toulouse et se basant sur les renseignements collecté au travers d’une fiche technique précise.Ainsi il est demandé au producteur pour quel type d’animaux et  production (pâture,fauche) il destine la parcelle.L’orientation,la situation (fond de vallée,pente…),l’altitude et pluviométrie,la profondeur de terre exploitable par les racines ( qui définis la Réserve Utile en eau),texture et structure le tout complété par une analyse de sol chimique et physique constitue les informations de base. Vient ensuite l’historique cultural et de fertilisation,la date prévue d’implantation et l’itinéraire technique prévu pour ce faire ainsi que la durée d’exploitation envisagée.

Les recettes élaborées comportent au minimum une dizaine d’espèces et variétés différentes  et seront implantée au minimum pour 5 ans.

Ces prairies à flore variée seront intégrées à l’analyse globale des systèmes d’exploitation afin d’examiner les résultats au regard de la triple performance : environnementale, économique et sociale. Ces analyses permettront de réaliser un focus technico-économique spécifique sur les exploitations pilotes du GIEE qui servira de cadre pour les nouveaux projets de gestion de prairies à flore variée.

Des projet de création de GIEE Capflor en Creuse et Corrèze sont dans les tuyaux et j’invite les éleveurs intéressés à se manifester en rappelant qu’il faut au minimum 5 membres  pas trop éloignés les uns des autres pour un maximum d’efficacité.<

Contact : Fabrice ROCHE – f.roche19-87@bionouvelleaquitaine.com